L'Anémone Hépathique

Cette magnifique petite fleur bleue nous accompagne au printemps lors de nos randonnées

sources : http://www.mr-plantes.com

L’anémone hépatique

Dénommée également Herbe de la trinité, Hépatique à trois lobes ou Herbe du foie, l’anémone hépatique se distingue par une floraison n’ayant lieu que quelques mois dans l’année. Celle-ci est observée notamment à la fin de la saison hivernale. Les feuilles sont utilisées dans la préparation de vin diurétique, solution efficace dans le processus de cicatrisation des plaies. Il s’agit d’une plante herbacée, de petite taille et qui pousse la plupart du temps à l’ombre d’arbustes lui donnant la fraîcheur dont elle a besoin. L’anémone hépatique apprécie en effet les endroits frais, placés à la mi-ombre, comme les sous-bois. Elle pousse parfaitement sur les sols calcaires. On peut la trouver facilement dans les zones situées en altitude – allant jusqu’à 2 200 mètres – et les régions montagneuses. L’on mentionnera entre autres les pays européens, exceptés ceux situés sis en extrême nord.

Hepatica nobilis

L’anémone hépatique, connue sous les noms botaniques Hepatica nobilis et Hepatica triloba, est une plante vivace ne mesurant tout au plus que 20 centimètres de haut. Elle ne possède pas de tige. Plus ou moins épaisses, ses feuilles présentent une couleur verte virant au violet et apparaissent toutes depuis la base de la plante. Réparties en quelques lobes, ces feuilles ont un contour plus ou moins lisse et sont extrêmement veloutées, notamment lorsqu’elles sont encore vertes. Les fleurs de l’anémone hépatique rappellent la forme des lobes de foie. Ce qui constitue la raison même de la dénomination de la plante, en plus de ses vertus dans le traitement des maladies hépatiques. Elles sont composées de plusieurs carpelles, de 8 sépales en moyenne et s’épanouissent généralement durant les mois de mars et avril. Les fruits se présentent sous forme de capsules poilues et très petites.



Réagir


CAPTCHA