Les Indochinois

A Méthamis, à l'orée de la Forêt de St Lambert, nous renconcontrons la route des Indochinois...et pourtant nous somme s loin du Vietnam... mais...

sources : http://www.etudessorguaises.fr

 

Le 29 août 1939, un arrêté du journal officiel de l’indochine française ouvrait le droit de réquisition aux personnes et aux biens sur tout le territoire de l’indochine. Il est ordonné de « lever immédiatement contingents d’ouvriers non spécialisés pour métropole.» « Pour recrutement, usez si nécessaire droit de réquisitions » spécifiait l’ordre. La force a été employée par certains pour accomplir cette mission. Certains recrutés ont dû abandonner femme et enfants, d’autres ont été embarqués sans avoir fait leurs adieux à leur famille. ils ont été 19550 recrutés dont 6900 pour le Tonkin, 1800 pour la Cochinchine, 10850 pour l’annam.

Enrôlés par le Gouverneur général de France au Vietnam1, suite à cet avis de réquisition, ils ont été embarqués à Haiphong pour mon père, à Da Nang  sur des paquebots dans des conditions très difficiles : 45 jours de traversée après avoir essuyé une tempête dans l’océan indien.  Chaque famille vietnamienne se « devait de fournir », au nom de la colonisation, un fils (à priori pas l’aîné) à la France pour remplacer la main d’oeuvre des soldats partis au front.

....d'autres informations sont disponible sur le site cité en sources



Réagir


CAPTCHA